Post Single Page

Que veux tu manger

Stephane Lambert

In Non classé Posted

 Que veux-tu manger ?

Des haricots verts à l’anglaise, des boulettes de viande à la sauce bolognaise, des topinambours, des patates à l’eau, de la salade verte, du maïs soufflé, de la mort au rat?

Que veux-tu manger ?

Des tartines grillées à la semelle de tes voisins, des tranches de lard découpées à vif dans la chaire du petit matin, des tartes à la praline, des croissants au beurre, un sauté de veau à l’oseille, des nouilles au pistou, du blé concassé, de la cervelle d’ingénieur ?

Que veux-tu manger à la fin?

Le jambon fumé pendu au crochet dans la cave de grand mère, des pieds de porc sautés aux lentilles, un œuf au plat, une fondue savoyarde, des crêpes Suzette à partager avec les autres mais sans Lucette?

Le silence des morts peut-être, la compote de Satan après la sieste, ou bien la sauce épaisse de tous tes malentendus ?

Que veux-tu manger ?

L’omelette espagnole, le bulletin municipal, le lapin chasseur, la brochette d’âneries de ton petit frère

Que veux-tu manger ?

La recette du chef, la salade chaude de tonton Paul, le riz créole, le riz à l’indienne, le riz basmati,  le riz thaï, le riz cantonais, le riz à l’étuvé, le riz pilaf, le rigolo et le ricaneur assis  côte à côte chacun  sur une chaise de trottoir ?

Veux-tu gober les mouches et les bêtises de Cambrai, t’asseoir sur les coussins de Lyon et manger des coquillettes à la vénitienne ?

Veux-tu ronger les os de ton père de ta mère de ta sœur et de ton frère ?

Que veux-tu manger ?

L’asphalte, le bitume, la soupe à la grimace, l’empire state building, King Kong ?

Veux-tu te mettre à table et vomir ton paquet de nouilles après l’avoir secoué?

Que veux-tu bouffer ?

Le chien dent du jardin, du caviar d’Iran, des homards péchés très tôt ce matin, des épinards crus, des brocolis cuits à la vapeur, de la ciboulette sauvage coupée dans le petit bois, la morue portugaise dessalée la veille, du thon braisé au four, de la purée de céleri –rave, les bouchées  à la reine et les souvenirs du roi décapité ?

Qu’est-ce que tu veux bouloter ? Dis, qu’est-ce que tu veux  croûter, croquer, mordre, grailler, ingurgiter, avaler, becqueter, brouter ?

Ha… La cervelle des Canuts et celle de tous les prolétaires, les vers des fôrets tropicales, la tête à Toto, les entrailles du Bouda, les vertèbres du directeur général, la merde du président, les feuilles de palmier ou le boudin créole, du rougail saucisse ?

 

Non, j’ai pas faim j’ai soif.

J’ai soif d’une lune rousse dans un ciel étoilé.

J’ai soif des caresses de la nuit pour percer le mystère de mes rêves.

Et puis j’ai soif de cette lumière qu’on appelle la vie, avec ses ombres, encore un petit instant,  juste encore un petit moment avant d’être mangé  à mon tour, et de fumer la guimauve et les pissenlits  par les racines.

 

 

Stela

0 Comments

Leave a Comment