Les formations

Le Socier Unit

UNE AVENTURE SONORE | GROUPE | TRIO |
STÉPHANE LAMBERT, SORCIER UNIT

Réunis autour du saxophoniste et compositeur Stéphane Lambert, les musiciens du Sorcier Unit sont invités à réaliser une forme de catharsis dans une recherche d’équilibre entre écriture et improvisation entre contrainte et liberté entre douceur et colère entre ironie légère et folie grave, à explorer des extrêmes et générer des formes contrastées pour ce projet musical qui consiste à vouloir mélanger et pétrir les timbres des cordes aux accents baroque avec les énergies des anches aux sonorités plus volcaniques ainsi que les sons de peaux et de carillons de fer assurés par une batterie vaisseau.
Le Sorcier Unit est une aventure sonore qui aime se frayer un chemin aux confins d’un Jazz libertaire, d’un groove urbain et de quelques polyphonies imaginaires.

 

MUSICIENS

Stéphane Lambert Saxophones
Julien Daniel Contrebasse
Guillaume Pierrat Batterie

 

FICHE TECHNIQUE

SaxophonesTenor / Soprano + Flute Sennheiser MD441 (ou équivalent) + SM58
Contrebasse 1 D.I.
Batterie Micro GC + 2 OH

Les Mangeurs d’étoiles

LE TROMPETTISTE VINCENT GUGLIELMI ET LE MACHINISTE EMMANUEL ROZET FORMENT |LES MANGEURS D’ETOILES | DUO |

Projet porté par le désir de partager une parenthèse, un moment suspendu, un temps de pure rêverie.

Magie d’un instant, et beauté qui n’existe pas seulement dans l’élégance d’une proposition mélodique, mais dans une matière sonore brute. Tout son est plastique et fait l’objet d’un façonnage à quatre mains qui se veut envoûtant, onirique. Les propositions musicales sont mises en boucle, échangées, déformées. Chaque musicien se réapproprie le discours énoncé par son partenaire, de sorte que l’on se perde et que l’on ne puisse plus distinguer qui de la trompette ou de la machine est à l’oeuvre. La prise de risque est permanente, le faux pas guette à chaque instant. Qu’importe, la chute ouvre un nouveau chemin qui se doit d’être exploré pour atteindre les inaccessibles étoiles…

Les Mangeurs d’étoiles se déclinent en différentes formules, au gré des envies artistiques. Outre la forme du duo, ils proposent un trio poétique avec la comédienne Elodie Guibert qui lit des poèmes sur fond de musique. Il existe également la formule des concerts massés en trio avec le percussionniste Guillaume Pierrat et un groupe de réflexologue plantaire qui propose au spectateur un massage au plus près de la performance musicale.

Duo LAMBERT/ABDALRAHMAN

DUO LAMBERT / ABD ALRAHMAN | GROUPE | DUO |>

BIOGRAPHIES

Stéphane Lambert,

saxophoniste multi instrumentiste, improvisateur et compositeur. Saxophoniste véloce au son large et généreux, il élabore un discours ciselé essentiellement au ténor et au soprano. Suite à des études musicales poussées en classique, en jazz et en composition notamment acousmatique, il croisera de nombreux musiciens de la scène improvisée (Joëlle Léandre, Didier Petit, Jean-Pierre Drouet, Louis Sclavis…) au sein du collectif La Tribu Hérisson dont il est l’initiateur. Il montera ensuite sa propre compagnie musicale Le Civil dans laquelle il prend le temps d’élaborer et de singulariser son jeu et son écriture à travers différents orchestres qu’il crée comme Le Civil Art Ensemble, Octave La Croûte, ou encore Tût Power Trio… Il compose également de nombreuses pièces acoumatiques (concrètes) : La viole d’Icare, Mèche, Cerise, Safran Persan, Zero tourne, Anatomie d’un bouquet fauve…

Il donne régulièrement des concerts et performances en solo, et produit trois albums en solo sous forme de triptyque : Bilop, Bouc Vaudou, Carapace.

Hassan Abd Alrahman,

musicien compositeur d’origine syrienne, oudiste (joueur du oud). Orfèvre du oud syrien et chanteur décalé, il développe un jeu savant orné de mélismes aussi précis que dynamiques. Sa musique est orientale et contemporaine. Même lorsqu’ il joue le répertoire traditionnel, c’est l’esprit contemporain qui l’anime. Après avoir étudié d’autres instruments (violon, flûte…) Hassan rencontre le oud qui deviendra dès lors son instrument de prédilection. Son deuxième instrument, il le fabriquera lui-même lors de son séjour à la prison de Sednaya (à quelques kilomètres de Damas) en tant que prisonnier d’opinion. Pour cela, Il utilisera du carton à la place du bois, et des fils de chaussettes en nylon pour fabriquer les cordes. Cet instrument l’accompagnera pendant 6 ans, avant d’être confisqué et détruit par les gardiens.

Depuis son arrivée en France en 1998, et grâce à ses différents voyages et séjours ici et ailleurs, la musique de Hassan s’est ouverte à d’autres horizons qui dépassent le cadre de la musique orientale pour aller puiser dans les richesses d’autres cultures musicales aussi variées que la musique africaine, le jazz, la musique indienne, etc. Il fait partie des groupes Shezar Quartet ainsi que Talawine, et a également composé la musique pour la pièce de théâtre, Tout un homme, de Jean Paule wenzel qu’il a interprété de 2009 à 2014.

Share on
Previous

Les créations sonores

Next

Stéphane Lambert